INDIANARA FILM DE AUDE CHEVALIER-BEAUMEL – MARCELO BARBOSA

Affiche Indianara

  • Indianara – 2019 – Aude Chevalier-Beaumel – Marcelo Barbosa

En 2017 dans un Rio en ébullition, la colère gronde sous le gouvernement Temer, alors président intérimaire, accusé de corruption. Les femmes, les minorités, les Noirs, les indigènes, les travailleurs sont ouvertement discriminés. La situation se tend, les manifestations sont violentes, la répression féroce.
Indianara, révolutionnaire hors norme, suppléante élue à la Mairie de Rio, rencontrée en 2014 par la réalisatrice, mène avec sa bande un combat pour la défense des minorités et la survie des personnes transgenres au Brésil.

Indianara

Chaque année Indianara commémore les personnes transgenres assassinées, toujours plus nombreuses. Elle accepte les deux réalisateurs en immersion à leurs côtés pendant les deux ans de tournage. Indianara vit entre la Casa Nem refuge pour personnes transgenres qu’elle a créé en 2016, avec sa bande : « ses enfants » et la maison de Mauricio son homme. Face à la menace totalitaire qui plane sur le pays, une seule injonction : résister !

Indianara mariage

  • IndianaraAude Chevalier-Beaumel – Marcelo Barbosa un documentaire à corps, à cris dans l‘urgence vitale d’un combat contre la répression et le mépris. Indianara toujours en mouvement, maniant humour et dérision, guerrière pacifique des droits humains, porte haut l’étendard de la justice pour la liberté et la défense de ceux de la rue, les plus démunis et les minorités, les transgenres. Un portrait de femme dans le vif et la force de la vie, à voir absolument.

Sabine Vaillant

Couleur Bulle

Couleur Bulle Sabine Vaillant

  • Indianara2019 – Aude Chevalier-Beaumel – Marcelo Barbosa

Brésil – 84 min – Documentaire

Scénario : Aude Chevalier-Beaumel – Michele Frantz – Marcelo Barbosa

Bande originale : Malka julieta, Nicolaus Domingues, Lucas Porto

Production : Santaluz

Sortie nationale : 27 novembre 2019

Distribution : New Story Distribution

  • INDIANARA

Née dans la campagne brésilienne, a décidé de devenir Indianara nom en référence aux origines indigènes de sa mère et en hommage à Nara, amie transgenre qui la soutient. Sa transformation commence en prenant des hormones dès 12 ans. Arrive à São Paulo, rejetée par sa famille elle vit de façon précaire : petits boulots, prostitution. Fin des années 1990, Indianara, voyant ses amies mourir du Sida, s’engage dans la prévention et devient militante pour la Ligue des Droits de l’Homme. Elle dénonce également les mauvais traitements de la police et des proxénètes. Indianara reçoit des menaces de mort. Elle gagne Genève puis Paris où elle sera incarcérée tout en se battant pour obtenir plus de droits pour les prisonniers transgenres. Elle est expulsée vers le Brésil en 2009 avec interdiction de revenir.

Aujourd’hui Indianara et les habitants de la Casa Nem occupent un immeuble de 7 étages à Copacabana.

  • RÉALISATEURS : – MARCELO BARBOSA

-AUDE CHEVALIER – BEAUMEL

Née à Reims en 1982, École des Beaux-Arts de Montpellier se spécialise en cinéma. S’installe au Brésil en 2007 réalise des films documentaires. Également journaliste et correspondante au Brésil, pour ARTE Journal.

FILMOGRAPHIE

2019 : Indianara coréalisé avec Marcelo Barbosa Acid Cannes 2019 Sélection officielle

2017 : Sexe, Prêches et Politique – documentaire – coréalisé avec Michael Gimenez

2013 : Rio Année Zéro

-MARCELO BARBOSA

Né en 1970 État de São Paulo – Brésil. En 1996 Cinéma à l’Université Fédérale de Brasilia. D’abord directeur de la photographie, travaille 15 ans dans la publicité, photographe pour magazines brésiliens. 2000 réalise plusieurs courts métrages de fiction. Indianara est son premier long métrage, coréalisé avec Aude Chevalier-Beaumel.

couleur-bulle.fr

sabine.vaillant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page