DAMIANO DAMIANI : LA DIVERSITE A FOISON

Rétrospective Damiano Damiani

Les femmes des autres
©-1963-Cinematographique-Lyre-22-Diciembre-Cinematografica-Galatea-2000×1081-fin-de-partie

C’est avec Les Femmes des autres en salles ce 18 mai que La Cinémathèque ouvre la Rétrospective Damiano Damiani, hommage à ce cinéaste figure majeure du cinéma italien.

Né le 23 juillet 1922, près de Pordenone, au nord de Venise, le réalisateur mais aussi écrivain et acteur, étudiant décorateur aux Beaux arts de Milan, est l’auteur d’une œuvre protéiforme visitant tous les genres.

L’âge d’or de son cinéma traverse les années 60 où passionné, curieux et polémique il adapte différentes œuvres littéraires et tourne son western zapatiste El Chuncho –1966.

Tandis que les années 70, classées cinéma populaire, concentrent son cinéma de dénonciation, en résonnance avec les années de plomb, la loi du silence et du pouvoir tentaculaire de la mafia, la domination patriarcale, la corruption, la banalisation de la violence.

Dans les années 2 000, il met fin à sa carrière au cinéma, tourne pour la télévision, et se consacre à sa passion de la peinture. Il meurt le 7 mars 2013 à Rome.

L’œuvre inclassable de Damiano Damiani à la diversité impressionnante, à La Cinémathèque jusqu’au 29 mai 2022.

  • Les Femmes des autres

Damiano Damiani Les femmes des autres
©-1963-Cinematographique-Lyre-22-Diciembre-Cinematografica-Galatea_Collections-La-Cinematheque-de-Toulouse-2000×1305

Quatre hommes parvenus, mariés, la quarantaine approchant courent après leur jeunesse de dragueurs machistes en enrôlant leur ami Cesarino, l’amuseur – dragueur de talent désigné de leur ancienne bande, toujours prêt à leur sortir un plan drague à la demande, moins chanceux économiquement.

La soirée à la recherche du paradis perdu, vire à l’amer, naufrage de leurs vies sentimales, révèlant les blessures de chacun et la bassesse des quatre compères, prédateurs.

Le film le plus autobiographique de Damiano Damiani. A voir dans sa rareté et pour la fresque italienne des années d’après guerre.

©-1963-Cinematographique-Lyre-22-Diciembre-Cinematografica-Galatea-ere

Sabine Vaillant

Couleur Bulle

Couleur Bulle Sabine Vaillant

couleur-bulle.fr

  • Les Femmes des autres (La Riampatriata) -1962 – Damiano Damiani

Italie – France – 1 h 50

Date de reprise version restaurée : 18 mai 2022

Distribution : Les Acacias Distribution

Avec : Walter Chiari, Francisco Rabal, Dominique Boschero, Riccardo Garrone, Paul Guers

  • FILMOGRAPHIE SÉLECTIVE

1959 : Jeux précoces – Premier long métrage de fiction – Prix Fipresci au Festival de San Sebastian

1961 : L’Ile des amours interdites – d’après Elsa Morante,

1962 : Les Femmes des autres

1963 : L’Ennui et sa diversion, l’érotisme – d’après Alberto Moravia

1966 : El Chuncho – Excellent Western

1967 : La mafia fait la loi (Il giorno della civetta) – d’après un roman éponyme de Leonardo Sciascia

1970 : Seule contre la mafia (La moglie la piu bella)

1970 : Quien Sabe – 1970

1971 : Confessions d’un commissaire de police au procureur de la République – Grand film politique

1974 : Comment tuer un juge

1975 : Un Génie, deux associés, une cloche

1982 : Una ragazza piuttosto complicata, Amityville II : Le Possédé

1984 : La mafia (La Piovra) – première partie de la série qui le rendra connu.

1985 : Pizza Connection – 1985 – Ours d’or à Berlin

1991 : L’Angelo con la pistola

2002 : Assassini dei giorni di festa

  • DAMIANO DAMIANI RÉTROSPECTIVE – 11 – 29 mai 2022

La Cinémathèque française

Avec le soutien de : Cineteca Nazionale, Istituto Luce Cinecittà, Centre Culturel italien, CNC Cineteca Nazionale

La Cinémathèque française

51, rue de Bercy

75012 Paris

cinematheque.fr

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

sabine.vaillant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page