CALLISTO Mc NULTY : DEUX INSOUMUSES

Callisto Mc Nulty : Delphine et Carole, Insoumuses

Delphine et Carole Insoumuses Synopsis

Callisto Mc Nulty - Carole Roussopoulos
Carole Roussopoulos

Callisto Mc Nulty - Delphine Seyrig
Delphine Seyrig

La rencontre entre l’actrice mythique et réalisatrice Delphine Seyrig ( 1932 – 1990) et l’artiste, documentariste, Carole Roussopoulos (1945 – 2009) nous conduit au cœur du féminisme des années 1970. Avec une caméra vidéo à la main, elles vont s’engager dans des combats radicaux avec insolence, intransigeance et beaucoup d’humour.

Delphine et Carole insoumuses

  • Delphine et Carole Insoumuses

Des images d’archives parfois dans un flou léger, pour un portrait touchant de ces deux amies associées (1) dans les combats féministes mais aussi dans la cause LGBT. Armées de la Portapak de Sony, elles vont réaliser des films sur l’après Mai 68, emmener avec elles cette époque dans leur créativité, liberté, joie, humour, intransigeance et irrévérence imaginative. Des « Insoumuses »  un brin caustique, prenant à contre pied les misogynes et les institutionnels.

Delphine Seyrig solaire, vive, libre, porte haut avec Carole Roussopoulos la parole des femmes.

Manif - Callisto Mc Nulty

Delphine et Carole Insoumuses de Callisto Mc Nulty, petite fille de Carole Roussopoulos, à voir absolument !

Sabine Vaillant

Couleur Bulle

Couleur Bulle Sabine Vaillant

couleur-bulle.fr

  • Delphine et Carole Insoumuses 2018Callisto Mc NULTY

Documentaire – France – durée 1h10

Production : Les Films de la Butte

Sortie nationale : 6 octobre 2021

Distributeur: Alba films

  • CENTRE AUDIOVISUEL SIMONE-DE-BEAUVOIR

(1) – Carole Roussopoulos, Delphine Seyrig et Ioana Wieder, après avoir constitué le collectif Insoumises, créeront le centre audiovisuel Simone de Beauvoir.

« Ces trois militantes féministes, toutes trois impliquées dans la pratique vidéo, ont mis au cœur de leurs objectifs la conservation et la création des documents audiovisuels qui ont alors pu être recensés concernant l’histoire des femmes, leurs droits, leurs luttes, leurs créations. Elles entendent également poursuivre leur propre travail de réalisatrices ».

« Fermé en 1993 pour des raisons essentiellement financières le Centre a retrouvé une nouvelle vie en 2003, sous l’impulsion d’une nouvelle équipe et avec des objectifs plus large ».

centre-simone-de-beauvoir.com

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

sabine.vaillant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page