TERET DE OGNJEN GLAVONIĆ – « QU’AURIONS-NOUS FAIT A SA PLACE ? »

Partagez !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

Teret Ognjen Glavonić couleur-bulle.fr Sabine Vaillant

SYNOPSIS TERET( La Charge)
1999, alors que la Serbie est bombardée par l’OTAN, Vlada travaille comme chauffeur de poids lourds. Dans son camion, il transporte un mystérieux chargement du Kosovo jusqu’à Belgrade et traverse un territoire marqué par la guerre.
Lorsque sa tâche sera terminée, il devra rentrer chez lui et vivre avec les conséquences de ses actes.

Teret – 2018 – Ognjen Glavonić
Sur une colline au loin, le bleu de la nuit s’allume sous les tirs, tandis que retentissent les armes. Un camion trace sa route, s’approche, livre un passager. L’aube blanchit, à l’intérieur des silhouettes d’hommes se précisent. Une voix décline les identités et les feuilles de route. Vlada est déposé sur le site désert de départ du camion qu’il doit convoyer.

Teret Ognjen Glavonić couleur-bulle.fr Sabine Vaillant

Leon Lučev (Vlada) –Teret – 2018 – Ognjen Glavonić

Ce chauffeur vient d’accepter une mission d’un jour à travers la Serbie bombardée sans rien savoir sur le chargement. Il doit arriver le plus rapidement possible, sans s’arrêter, décharger et ramener le camion.

Teret Ognjen Glavonić couleur-bulle.fr Sabine Vaillant

Teret – 2018 – Ognjen Glavonić

Teret Ognjen Glavonić couleur-bulle.fr Sabine Vaillant

Teret – 2018 – Ognjen Glavonić

Teret Ognjen Glavonić couleur-bulle.fr Sabine vaillant

 

 

 

 

 Vlada (Leon Lučev) et son filsTeret – 2018 – Ognjen Glavonić

Le film naît dans la tension  sourde de la question du chargement, de l’angoisse qui se profile sur son contenu, ses bruits, pendant la progression du camion et le poids de l’après, en abyme des rencontres, du cheminement intérieur de Vlada. Alors que l’innommable, l’horreur, sont embusqués dans le silence, le gris, le paysage.
Téret, un questionnement sur la conscience humaine, ce que l’on accepte de faire ou pas, la portée et les conséquences de ses choix au sein d’événements qui vous dépassent, les fractures mémorielles.
Un film à vivre dans sa tension, son questionnement, sa force, à voir vraiment.

« En choisissant plus précisément de traiter d’un événement terrible de notre passé, un crime jamais évoqué ni compris, et toujours en partie inconnu dans mon pays, je souhaite prendre à bras le corps une responsabilité. Celle de la conscience de ce qui a été perpétré en notre nom, pour notre futur, dans le passé récent de la Serbie. » Ognjen Glavonić

Sabine Vaillant

Couleur Bulle

blog couleur-bulle.fr sabine vaillant

Teret (La Charge) – 2018 – Ognjen Glavonić
Images : Tatjana Krstevski
Serbe – 98 min
Drame
Serbie, France, Croatie, Iran, Qatar
Sortie nationale : 13 mars 2019

Non-Aligned Films

Cinéma Defacto, Kinorama, Three Gardens Films

Avec : Leon Lučev (Vlada), Pavle Čemerikić, Tamara Krcunović, Ivan Lučev, Igor Benčina, Radoje Čupić, Jovo Maksić, Stefan Trifunović, Tanja Pjevac, Ljubiša Miličić, Branko Perišić, Novak Bilbija

OGNJEN GLAVONIĆ – RÉALISATEUR
Né en 1985 à Pančevo en Yougoslavie. Ses courts-métrages ont été sélectionnés dans plus d’une cinquantaine de festivals internationaux. Il est le fondateur du Festival du Film de Pančevo.

2018 : Teret1er long-métragePrix de la Mise en Scène au Festival International du Film de Marrakech, Prix FIPRESCI pour le Meilleur Film ainsi qu’une Mention Spéciale du Jury International au Festival du Film de Cottbus (Allemagne), Prix du Meilleur Réalisateur au Festival International du Film de Pingyao (Chine).

2016 : Depth Two – Documentaire – Prix du Meilleur Film aux Festivals Dei Popoli (Italie), DokuFest (République du Kosovo), Message to Man (Russie), OpenCity Docs Fest (Londres), ZagrebDox (Croatie) et Kassel Dokfest (Allemagne).

2014 : Živan Makes a Punk Festival – 1er Documentaire – sélection auFestival International du Film de Rotterdam (CPH DOX) et au Festival International du Film Indépendant de Lisbonne

LEON LUČEV – ACTEUR ET RÉALISATEUR CROATE
Né en 1970 à Šibenik en Croatie, diplômé de l’Académie d’Art Dramatique, rejoint la troupe du ITD Theatre. Au cours des années 1997 à 2003, il joue sous la direction des plus prestigieux metteurs en scène tels que Tomi Janežič, Damir Zlatar Fray et Lukas Nola. Il a collaboré avec de nombreux réalisateurs tels que Hans-Christian Schmid, Jasmila Žbanić, Hrvoje Hribar, Srdan Golubović, Vinko Brešan, Lukas Nola, Angelina Jolie, Zrinko Ogresta, Branko Schmidt ou Janez Burger. Il apparaît dans de nombreux films croates et bosniaques et tient notamment le rôle masculin principal dans deux films de la réalisatrice Jasmila Žbanić, Sarajevo, mon amour (2006) et Le Choix de Luna (2008). De 2006 à 2014 il a également dirigé sa propre société de production Živa produkcija. Ses films ont été récompensés à Pula, Berlin, Sundance, Sarajevo, Bruxelles, Los Angeles et Jérusalem.

NOUR FILMS
Société de Distribution fondée par Patrick Sibourd en 2008 dont le siège est basé à Paris. Son objectif est de soutenir des projets et des films indépendants qui portent un regard engagé sur le monde en travaillant avec leurs réalisateurs et leurs producteurs. Sa ligne éditoriale est fondée sur l’exigence cinématographique, sur des histoires fortes et des sujets résolument nécessaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *