PLEIN LES YEUX SAISON 3 A LA CINÉMATHÈQUE

Partagez !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

plein les yeux 3 Sabine Vaillant

Jean Douchet – La Cinémathèque 17 juillet 2018 – Plein les yeux saison 3

Plein les yeux 3 la cinémathèque

PLEIN LES YEUX SAISON 3

Sabine Vaillant temps de lecture

 

Avant la césure de l’été, décollez pour l’espace, gagnez les abysses, entrez dans une autre dimension, volez en ras motte, remontez le temps ou contemplez la nature avec Plein les yeux saison 3 à la Cinémathèque française. Engrammez du spectaculaire, de l’émotion pure depuis l’écran géant au son triamplifié, en syntonie avec les spectateurs de la salle Henri Langlois

La femme sur la Lune Fritz Lang

La femme sur la Lune – 1928 – Fritz Lang

De la science-fiction avec : La femme sur la Lune de Fritz Lang,

Dune plein les yeux saison 3

Dune – 1983 -David Lynch

Dune de David Lynch, 2010 : L’Année du premier contact de Peter Hyams.

Mais aussi en bouquet final du dernier week-end de juillet des films en 70 mm : 2001 L’Odyssée de l’espace de Stanley Kubrick, Interstellar de Christopher Nolan, Abyss de James Cameron, Les huit Salopards de Quentin Tarentino 2014.

plein les yeux saison 3

2001 L’Odyssée de l’espace – 1966 -de Stanley Kubrick

Interstellar – 2013 – Christopher Nolan

Plein les yeux 3

 

 

 

 

Abyss – 1989 -James Cameron

Les huit Salopards – 2014 – Quentin Tarentino

Quelques films catastrophes : Airport de George Seaton, La Tour infernale de John Guillermin.

La tour infernale

La Tour infernale – 1974 – John Guillermin.

Un spécial cinéma asiatique : The Blade et Il était une fois en Chine de Tsui Hark et Ghost in the Shell de Mamoru Oshii.

La cinémathèque Plein les yeux 3

Ghost in the Shell – 1995 – Mamoru Oshii

  • Et pour entrer dans la dernière rétrospective de l’année : Jean Douchet avec La Terre des pharaons de Howard Hawks.

-La Terre des pharaons de Howard Hawks

Plein les yeux saisons 3

La Terre des pharaons – 1954 –Howard Hawks

Égypte, 3000 ans avant J.-C. Le pharaon Khéops engage un esclave architecte, Vashtar, à qui il promet la liberté pour son peuple s’il lui édifie la plus inviolable et la plus majestueuse des sépultures. Entre-temps, Khéops tombe amoureux de la belle et machiavélique Nellifer.

Un film qui raconte de façon intéressante l’art et la manière d’ériger une pyramide, posant ses accents dans le mouvement.

  • La Terre des pharaons – 1954- Howard Hawks

États-Unis -116 min

Avec : Jack Hawkins, Joan Collins, James Robertson Justice, Dewey Martin.

  • Entrez en cinéma pour l’été à la Cinémathèque française jusqu’au 28 juillet 2019 avant la saison 2019 – 2020 « Pour une année vertigineuse ». Bel été !

Sabine Vaillant

Couleur Bulle

PLEIN LES YEUX SAISON 3 – RÉTROSPECTIVE – 17 -28 juillet 2019

  • LA CINÉMATHÈQUE FRANÇAISE

51, rue de Bercy Paris 12

www.cinematheque.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *