NE CROYEZ SURTOUT PAS QUE JE HURLE DE FRANK BEAUVAIS

Partagez !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

Ne croyez surtout pas que je hurle Frank Beauvais

 

Sabine Vaillant temps de lecture

  • SYNOPSIS NE CROYEZ SURTOUT PAS QUE JE HURLE DE FRANK BEAUVAIS 

Ne croyez surtout pas que je hurle

 Ne croyez surtout pas que je hurle – 2019 – Frank Beauvais – © 2019 Capricci Films

 

Janvier 2016. L’histoire amoureuse qui m’avait amené dans le village d’Alsace où je vis est terminée depuis six mois. À 45 ans, je me retrouve désormais seul, sans voiture, sans emploi ni réelle perspective d’avenir, en plein cœur d’une nature luxuriante dont la proximité ne suffit pas à apaiser le désarroi profond dans lequel je suis plongé. La France, encore sous le choc des attentats de novembre, est en état d’urgence. Je me sens impuissant, j’étouffe d’une rage contenue. Perdu, je visionne quatre à cinq films par jour. Je décide de restituer ce marasme, non pas en prenant la caméra mais en utilisant des plans issus du flot de films (400) que je regarde.

Couleur Bulle Sabine Vaillant

16 septembre 2019Avant première avec Frank BeauvaisCinémathèque française

  • Ne croyez surtout pas que je hurle – 2019 – Frank Beauvais dévide d’une poésie puissante, écho de sa pensée, la crise existentielle qu’il traverse bouleversé par la séparation, la nature alsacienne et les résonances avec les attentats en France. Un très bon film, à voir!

« L’idée était avant tout restituer un cri, d’extérioriser une colère par la collusion de la chronique de mon désespoir avec des images venues d’un autre temps et d’un autre espace et qui pourtant commentaient mon quotidien, l’incarnaient mieux que mes propres images n’auraient su le faire. Des images et des mots qui disent mon fracas intérieur, mon impuissance, ma déréliction. Ma peur de la violence sociale, policière, économique, idéologique, humaine activement à l’œuvre aujourd’hui dans mon pays, la France et dans le monde entier. En me disant que ce cri je me devais de le pousser pour ne pas étouffer « . Frank Beauvais 

Affiche Frank Beauvais

  • Ne croyez surtout pas que je hurle – 2019 – Frank Beauvais

Français – 75 min – Documentaire

Montage : Thomas Marchand

Production : Les Films du Bélier, Les Films Hatari, Studio Orlando

Distribution : Capricci Films

Sortie nationale : 25 septembre 2019

Cette œuvre a bénéficié du Fonds d’Aide à l’Innovation Audiovisuelle du Centre national du cinéma et de l’image animée. Avec le soutien de l‘Agence culturelle / Région Grand Est (aide à l’écriture). Avec le soutien de la Région Grand Est (aide au développement et à la production) et de Strasbourg Eurométropole en partenariat avec le CNC. Avec la participation de Ciné +. Ce film a reçu le soutien de Brouillon d’un rêve de la Scam et du dispositif La Culture avec la Copie Privée.

Sabine Vaillant

Couleur Bulle

  • FRANK BEAUVAIS – RÉALISATEUR

Né en 1970 , signe son premier long métrage Ne croyez surtout pas que je hurle après avoir écrit et dirigé huit courts métrages.

-FILMOGRAPHIE

2019 : Ne croyez surtout pas que je hurle – Premier long-métrage –Berlinale 2019 – Forum – Cinéma du Réel 2019 – Clôture

2015 : UnÉléphant me regarde – Court-métrage

2009 : Un 45 tours de Cheveu (ceci n’est pas un disque) – Court-métrage

2009 : La Guitare de diamants – Court-métrage

2008 : Je flotterai sans envie (TRILOGIE D’ARNO) – Court-métrage

2007 : Compilation, 12 instants d’amour non partagés (TRILOGIE D’ARNO) – Court-métrage

2006 : Vosges – (TRILOGIE D’ARNO) Court-métrage

2005 : Le soleil et la mort voyagent ensemble – Court-métrage

2005 : À genoux – Court-métrage

 

  • LA CINÉMATHÈQUE FRANÇAISE

51, rue de Bercy Paris 12

www.cinematheque.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *