JOHN CASSAVETES LE RÉALISATEUR QUI PLAÇA L’ACTEUR AU CENTRE DE SON OEUVRE

Partagez !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

Elisabeth LabartheOuverture Rétrospective John Cassavetes La Cinémathèque française 30 mai 2019

John Cassavetes Rétrospective

John Cassavetes (Hollywood 1965, Paris 1968) – Hubert Knapp, André S. Labarthe, un des épisodes mythiques de Cinéastes de notre temps

C’est avec John Cassavetes (Hollywood 1965, Paris 1968) et Shadows que La Cinémathèque a lancé la Rétrospective J. Cassavetes. Intéressante manière de découvrir ou de retrouver l’acteur, scénariste et réalisateur américain dont la vie s’est déroulée sous le signe du temps, du hasard et de l’amitié. John Cassavetes dans une rencontre en 1965 avec le cinéaste futur chef de file du jeune cinéma indépendant débordant d’énergie puis en 1968 à Paris pour la sortie de Faces dans l’appartement de Marie Cardinal.

 

  • John Cassavetes naît le 9 décembre 1929 à New York. Sa famille grecque repart en Grèce. Il reviendra à 8 ans.

Il étudie à l’American Academy of Dramatic Arts dans les années 50. « C’est une grande responsabilité que de représenter l’humain.» John Cassavetes portera cet engagement, énoncé par Nicolas Cassavetes son père, toute sa vie. Il joue au théâtre, puis à la télévision. Il obtient son premier rôle au cinéma dans Face au crime – 1956 – Don Siegel, et enchaîne dans Lhomme qui tua la peur – 1957 – Martin Ritt.

Entre 1956-1958 il monte à New York un atelier d’enseignement théâtral : Le Variety Arts Studio.

Shadows1959 – John Cassavetes

J. Cassavetes sort Shadows en 1959 son premier long métrage qui lui apporte une renommée internationale. Il en modifie le montage avant une nouvelle projection à Londres, à La cinémathèque française et à Venise où il reçoit le Prix de la critique.

En 1968 sortie de Faces, sélectionné aux Oscars et à La Mostra de Venise

Gena Rowlands

Faces – 1968 – John Cassavetes

Il joue dans  : Les Douze salopards – 1967 – Robert Aldrich, il est nommé à l’ Oscar et aux Golden Globes, et Rosemary’s Baby– 1967 – Roman Polanski.

Husbands – 1970 – John Cassavetes

John Cassavetes se lie d’amitié avec : Peter Falk sur le tournage de Les Intouchables – 1970 de Guiliano Montaldo, Ben Gazzara sur son film Husbands – 1970 et Seymour Cassel pour lequel il écrira ainsi que pour Gena Rowlands Minnie and Moskowitz– 1971.

Minnie and Moskowitz– 1971 – John Cassavetes

Le réalisateur hypothèque sa maison en 1971 pour tourner Une Femme sous influence avec Gena Rowlands son épouse depuis 1954. Il la dirigera ensuite dans : Opening Night – 1977 et Gloria – 1980 Lion d’or à Venise.

Gena Rowlands

Gloria – 1980 – John Cassavetes

Les années 1980 marquent son retour au théâtre en tant qu’auteur et metteur en scène.

En 1984 Ours d’or à Berlin avec Love Streams.

Cassavetes Gena Rowlands

Love Streams – 1984 – John Cassavetes

John Cassavetes meurt le 3 février 1989 à Los Angeles.

  • Shadows – 1959 – John Cassavetes

Hugh, Benny et Lelia sont frères et sœur et partagent un appartement à New York. Hugh est chanteur professionnel de jazz. Il va de club en club, mène sa vie en compagnie de Ruth son imprésario. Benny joue de la trompette, traîne dans les clubs, souvent dans la dèche, drague les filles et récolte les ennuis. Lelia, plus jeune fréquente les soirées chics avec des intellectuels et veut écrire. Elle y rencontre Tony. Celui-ci réagit très mal quand il se rend compte que Hugh est noir. Hugh le jette de l’appartement.

Le film est un passionnant travail d’improvisation d’acteurs et de musicien.

  • Suivez le « sillon d’un cinéma libre et réaliste tracé par John Cassavetes, travailleur méticuleux et acharné, cinéaste d’un certain cinéma indépendant », à La Cinémathèque française jusqu’au 22 juin 2019. Pour John Cassavetes, auteur d’une douzaine de longs métrages, la création est collective.

Sabine Vaillant

Couleur Bulle

  • John Cassavetes (Hollywood 1965, Paris 1968) – Hubert Knapp, André S. Labarthe

France/1998/ 50’/ VOSTF/ Numérique

 

  • Shadows – 1959- John Cassavetes

Etats-Unis – 87’

Avec : Ben Carruthers, Lelia Goldoni, Hugh Hurd, Anthony Ray

 

  • JOHN CASSAVETES  RÉTROSPECTIVE

30 MAI – 22 JUIN 2019

 

  • LA CINÉMATHÈQUE FRANÇAISE

51, rue de Bercy Paris 12

www.cinematheque.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *