IN MY ROOM ULRICH KÖHLER : SEUL SUR TERRE

Partagez !

In my room Ulrich Köhler affiche couleur-bulle.fr Sabine Vaillant

SYNOPSIS In my Room – Ulrich Köhler

Armin vogue d’échecs professionnels en déceptions sentimentales. Il n’est pas vraiment heureux, mais ne peut pas s’imaginer vivre autrement.

Un matin il se réveille : si le monde semble inchangé, tous les êtres humains se sont volatilisés. Robinson Crusoé des temps modernes, Armin prend alors un nouveau départ. Cette liberté totale lui donne des ailes, mais tout ne se passe pas comme prévu

IN MY ROOM – ULRICH KÖHLER

Conférences de presse la caméra tourne sur le vif, Armin pris dans une spirale infernale, court désordonné, sans boussole, d’un point à un autre et atterrit à son agence de presse pour la télévision. Cata complète, aucun reportage n’est utilisable, rien n’est in the box. Il rentre chez lui avec une jeune femme mais l’affaire tourne court. Un appel de son père, Armin se rend auprès de sa grand-mère en fin de vie.

Il se réveille un matin seul dans un monde où tout est en place mais vide de ses habitants. Il s’adapte à cette nouvelle réalité en toute liberté, libéré des contraintes sociales. Exit le loser.

In my room Ulrich Köhler couleur-bulle.fr Sabine Vaillant

Hans Löw (Armin) – In my Room – 2018 – Ulrich Köhler

Armin naufragé de sa propre vie, la redessine porté par sa logique intérieure, marquée par son passé, écartant délibérément une explication réaliste aux événements. Fermier, il vit au milieu d’animaux descendus tout droit de l’Arche de Noé jusqu’au jour où Kris, belle nomade, entre dans sa vie et avec elle la perspective d’un nouveau monde.

In my room Ulrich Köhler Elena Radonicih couleur-bulle.fr Sabine Vaillant

Elena Radonicich (Kirsi)– In my Room – 2018 – Ulrich Köhler

La matière reprend vie, l’univers des possibles s’offre, ouvrant le champ d’une aventure, empruntant les chemins où s’ouvrent les bourgeons poétiques d’un ailleurs.

 In my Room –« le désastre et la destruction de l’humanité ne sont pas le sujet principal du film – c’est une histoire ‘réaliste’ dans un cadre irréaliste, l’histoire d’amour des derniers humains sur terre » – Ulrich Köhler 

In my room Ulrich Köhler Elena Radonicih Hans Löw couleur-bulle.fr Sabine Vaillant

Elena Radonicich – Hans Löw – In my Room – 2018 – Ulrich Köhler

Sabine Vaillant

Couleur Bulle

blog couleur-bulle.fr sabine vaillant

In my Room – 2018 – Ulrich Köhler

Allemagne, Italie – 120 minutes

Production : Pandora Film, Echo Film, Komplizen Film

Nour films

AVEC :

Hans Löw (Armin), Elena Radonicich (Kirsi), Michael Wittenborn (Le père), Ruth Bickelhaupt (La grand-mère), Emma Bading ( Rosa), Katharina Linder (Lilo ), Felix Knopp (Le monteur), Kathrin Resetarits (Tanja)

  • ULRICH KÖHLER

Ulrich Köhler Annette Hauschild_Pandora couleur-Bulle.fr Sabine Vaillant

Ulrich Köhler –  Annette Hauschild ©

Ulrich Köhler naît à Marbourg en 1969, étudie les Arts à Quimper. Il se tourne ensuite vers la philosophie puis la communication audiovisuelle à l’École des Beaux-Arts de Hambourg, où il réalise ses premiers courts métrages

  • FILMOGRAPHIE

2018 : In my Room – Sélection officiel Un Certain Regard Cannes 2018

2011 : La Maladie du sommeil (Schlafkrankheit) – Ours d’argent du meilleur réalisateur Berlin

2006 : Montag (Montag kommen die fenster) – Forum des jeunes réalisateurs Berlinale

2002 : Bungalow – 1er long-métrage – Panorama de la Berlinale 2002

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *