HOMO BOTANICUS DE GUILLERMO QUINTERO

Partagez !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Affiche Homo Botanicus

  • 7e Panorama du Cinéma Colombien

Concert ouverture festival ciné colombien Montoya

Ouverture du 7e Panorama du Cinéma colombien – Concert Montoya – 9 octobre 2019 – www.musicmontoya.com

Avec en  ouverture de ce festival incandescent, en avant-première Homo botanicus.

Sabine Vaillant temps de lecture

Douze films et dix-huit courts-métrages en compétition du 7-15 octobre 2019 au Reflet Médicis (1) avec la dynamique association Le Chien qui aboie : www.lechienquiaboie.fr . Ces films se déclinent en 6 faces et axes thématiques : Territoires en péril, Guerre et Paix, Afro-Colombie, Imaginaires féminins, chasse aux trésors et Regard expérimental sur la société colombienne.  Mais cette nouvelle édition propose aussi un hommage au Chien pour fêter les 10 ans d’activités du Chien qui aboie. Et pour la première fois une section jeune public « Petit Chiot » avec 7 courts-métrages : réservation sur www.lesecransdeparis.fr, deux séances entièrement dédiées aux films courts ( Afro-Colombie et expérimentale), une découverte de contenus en Réalité virtuelle, une table ronde et …. www.panoramaducinemacolombien.com

Affiche festival film colombien

  • Homo botanicus 2018 – Guillermo Quintero

Sous le manteau mouvant de nuages, s’accrochant aux reliefs des montagnes, respirent les forêts tropicales colombiennes, inaccessibles au commun des mortels.

Nuages Guillermo Quintero

 

 

 

 

Guillermo Quintero

Julio Betancur Homo Botanicus

Le professeur Julio Betancur

Cristian Castro Homo Botanicus

Cristian Castro

Le botaniste Julio Betancur et son disciple-étudiant Cristian Castro, reliés par les micelles de la passion de la science, les parcourent accompagnés d’un ancien étudiant.

la collecte Guillermo Quintero

Attentifs ils progressent  sous leurs chapeaux, scannant l’environnement de leurs yeux en alerte pour recenser et classifier les espèces de plantes du pays et plus particulièrement les orchidées.

Julio Betancur Photographe

La collecte du jour est glissée entre les feuilles de journaux, après avoir reçu un numéro et inscrite dans le précieux carnet. L’aura du professeur imprègne leur relation jusque dans les gestes. Ce qui n’empêche nullement complicité, jeux de mots et échappées personnelles. Une fois revenus dans leur laboratoire, le temps reprend sa course et le travail de classification se continue méthodiquement.

plantes colombienes

Homo botanicus 2018 – Guillermo Quintero

Les plantes entrent dans leurs lignées en rejoignant celles qui dorment déjà dans les caissons des armoires ou bien patientent dans les limbes de la science. D’autres gagnent la serre en attente de leur floraison qui lèvera peut-être leur mystère.

Guillermo Quintero livre son regard sur la curiosité scientifique et ce métier de filiation et de mémoire. Il laisse ainsi affleurer la question de l’écologie, l’histoire des plantes et de leur devenir, le vertige devant l’immensité de cette diversité, insaisissable à conserver vivante. Un film tissé de la poésie du manteau de nuages et la fascination du scientifique, porté par la musique de Violeta Cruz. A voir !!

  • Homo botanicus2018 – Guillermo Quintero

Colombie – France : Documentaire – 88 min

Musique : Violeta Cruz

Montage : Julie Borvon, Guillermo Quintero

Son : Marc-Olivier Brullé

Producteurs délégués : Pierre-Emmanuel Urcun, Roy Arida

Producteurs étrangers :Nicolas Van Hemelryck, Clare Weiskopf, Sandra Molano, Louis Tardivier, Guillermo Quintero

Producteur associé : Vincent Le Port

Production – Diffusion – Distribution : Stank

Participation :

Sacem, Proimagenes, Scam – Brouillon d’un rêve, Tribeca Film Institute, Señal Colombia

Sabine Vaillant

Couleur Bulle

 

-(1) Reflet Médicis : 3 rue Champollion Paris V

 

  • GUILLERMO QUINTERO – REALISATEUR

Né à Bogota, études de biologie à l’Universidad Nacional de Colombia. Travaille à la chaîne de télévision Señal Colombia, puis licence de philosophie à Paris IV. Après Homo Botanicus, Guillermo Quintero prépare son second documentaire, Rio Rojo.

-Prix  pour Homo Botanicus :

2019 : FIDBA Festival Internacional de Cine Documental de Buenos Aires Argentina  – Compétition latino-américaine

2019 : Festival Biarritz (France)  Amérique Latine – Compétition Documentaires

2018 : Festival de Málaga (Espagne) – Sélection

2018 : Festival International du Film de Montagne de Trento (Italie) – Sélection

2018 : FICCI – Festival Internacional de Cine de Cartagena de Indias  (Colombie) – Sélection

2018 : TFF – Torino Film Festival – Turin (Italie) – Prix du meilleur documentaire

2018 : DOK Leipzig (Allemagne) – International Leipzig Festival for Documentary and Animated Film – Sélection

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *