RÉSISTANTES UN FILM DOCUMENTAIRE PUISSANT DE FATIMA SISSANI

Résistantes Fatima Sissani couleur-bulle.fr Sabine Vaillant

-SYNOPSIS RÉSISTANTES
Éveline, Zoulikha, Alice. C’est le regard croisé de trois femmes engagées au côté du FLN sur la colonisation et la guerre d’indépendance algérienne. Elles connaîtront la clandestinité, la prison, la torture, l’hôpital psychiatrique. C’est au crépuscule de leur vie qu’elles choisissent de témoigner, après des décennies de silence. Avec clarté et pudeur, elles racontent l’Algérie coloniale, la ségrégation, le racisme, l’antisémitisme, la prison, la torture, les solidarités, la liberté et aussi la nature qui ressource, les paysages qui apaisent, la musique et la poésie qui permettent l’échappée

Résistantes Fatima Sissani couleur-bulle.fr Sabine Vaillant

-RÉSISTANTES, tes cheveux démêlés cachent une guerre de 7 ans (•) -Fatima Sissani

Eveline Lavalette Résistantes Fatima Sissani couleur-bulle.fr Sabine VaillantÉveline Lavalette –  RÉSISTANTES, tes cheveux démêlés cachent une guerre de 7 ans -Fatima Sissani

Pendant plus de 3 ans Fatima Sissani a filmé Éveline Lavalette pour un portrait, comme le lui avait proposé le producteur algérien Khalid Djilali. Éveline qui avait adopté à bras le corps, instinctivement, sans réserve le combat pour l’indépendance de l’Algérie, est morte un an après le tournage.

Zoulikha Bekaddour Résistantes Fatima Sissani couleur-bulle.fr Sabine Vaillant

  Zoulikha Bekaddour – RÉSISTANTES, tes cheveux démêlés cachent une guerre de 7 ans -Fatima Sissani

La réalisatrice a repris sa caméra, rencontré Zoulikha Bekaddour arrêtée, torturée et détenue en même temps quÉveline. Seule la mort d’Éveline les a séparées.

 Alice Cherki, Résistantes Fatima Sissani couleur-bulle.fr Sabine Vaillant

Alice CherkiRÉSISTANTES, tes cheveux démêlés cachent une guerre de 7 ansFatima Sissani

Mais aussi Alice Cherki, psychanalyste qui remet en perspective le racisme de l’école psychiatrique d’Alger durant la colonisation. Sous le regard croisé de Éveline Safir Lavalette, Zoulikha Bekaddour, Alice Cherki engagées au côté du FLN, se matérialisent la colonisation et la guerre d’indépendance algérienne.
Avec clarté et pudeur, elles racontent l’Algérie coloniale au quotidien, comment sont nés leur conscience de la ségrégation, du racisme, de l’antisémitisme. Mais aussi la prison, la torture dont parle Éveline Lavalette sans la décrire car d’autres l’ont fait, l’hôpital psychiatrique avec ce psychiatre cité par Éveline qui a déroulé sa carrière malgré ses actes. Les solidarités des femmes emprisonnées qui ont créé des ateliers en prison pour continuer à vivre et apprendre. La liberté aussi, la nature qui ressource, les paysages qui apaisent aujourd’hui encore la montagne, les arbres, la musique qui habite ce film et la poésie qui permettent l’échappée … Penser qu’ailleurs existait un lieu sans torture a accompagné Éveline Lavalette.

-RÉSISTANTES témoigne de l’histoire des femmes engagées auprès du FLN pendant la Guerre d’Algérie. Ces trois femmes jeunes, belles, cultivées dans la singularité de leur histoire, ouvrent grand la porte de l’Histoire dans le souffle vital de leurs vies, porteur de liberté, et dans la transmission. Un documentaire dans la lumière de ces femmes, à voir en priorité.

  • RÉSISTANTES, tes cheveux démêlés cachent une guerre de 7 ans – 2017 – Fatima Sissani
    France/Suisse/Algérie – 1 h 16
    Documentaire
    Musique et chant : Shaïnez Larbaoui
    Sortie nationale : 20 mars 2019
    Les Films des Deux Rives

Image : Arlette Girardot
Assistant image : Malek Z
Prise de son : Mohammed Ziouani, Arnaud Marten, Amory Arboun
Montage : Anne Lacour
Mixage : Emmanuel Joubert
Étalonnage : Michel Esquirol
Producteur délégué : Farid Rezkallah

(•) tiré d’un poème de Éveline Lavalette

Sabine Vaillant

Couleur Bulle

blog couleur-bulle.fr sabine vaillant

Juste Algérienne Eveline Safir Lavalette

Juste Algérienne… comme une tissure – Éveline Safir Lavalette – 2013 – Editions Barzakh –

TERET DE OGNJEN GLAVONIĆ – « QU’AURIONS-NOUS FAIT A SA PLACE ? »

 

Teret Ognjen Glavonić couleur-bulle.fr Sabine Vaillant

SYNOPSIS TERET( La Charge)
1999, alors que la Serbie est bombardée par l’OTAN, Vlada travaille comme chauffeur de poids lourds. Dans son camion, il transporte un mystérieux chargement du Kosovo jusqu’à Belgrade et traverse un territoire marqué par la guerre.
Lorsque sa tâche sera terminée, il devra rentrer chez lui et vivre avec les conséquences de ses actes.

Teret – 2018 – Ognjen Glavonić
Sur une colline au loin, le bleu de la nuit s’allume sous les tirs, tandis que retentissent les armes. Un camion trace sa route, s’approche, livre un passager. L’aube blanchit, à l’intérieur des silhouettes d’hommes se précisent. Une voix décline les identités et les feuilles de route. Vlada est déposé sur le site désert de départ du camion qu’il doit convoyer.

Teret Ognjen Glavonić couleur-bulle.fr Sabine Vaillant

Leon Lučev (Vlada) –Teret – 2018 – Ognjen Glavonić

Ce chauffeur vient d’accepter une mission d’un jour à travers la Serbie bombardée sans rien savoir sur le chargement. Il doit arriver le plus rapidement possible, sans s’arrêter, décharger et ramener le camion.

Teret Ognjen Glavonić couleur-bulle.fr Sabine Vaillant

Teret – 2018 – Ognjen Glavonić

Teret Ognjen Glavonić couleur-bulle.fr Sabine Vaillant

Teret – 2018 – Ognjen Glavonić

Teret Ognjen Glavonić couleur-bulle.fr Sabine vaillant

 

 

 

 

 Vlada (Leon Lučev) et son filsTeret – 2018 – Ognjen Glavonić

Le film naît dans la tension  sourde de la question du chargement, de l’angoisse qui se profile sur son contenu, ses bruits, pendant la progression du camion et le poids de l’après, en abyme des rencontres, du cheminement intérieur de Vlada. Alors que l’innommable, l’horreur, sont embusqués dans le silence, le gris, le paysage.
Téret, un questionnement sur la conscience humaine, ce que l’on accepte de faire ou pas, la portée et les conséquences de ses choix au sein d’événements qui vous dépassent, les fractures mémorielles.
Un film à vivre dans sa tension, son questionnement, sa force, à voir vraiment.

« En choisissant plus précisément de traiter d’un événement terrible de notre passé, un crime jamais évoqué ni compris, et toujours en partie inconnu dans mon pays, je souhaite prendre à bras le corps une responsabilité. Celle de la conscience de ce qui a été perpétré en notre nom, pour notre futur, dans le passé récent de la Serbie. » Ognjen Glavonić

Sabine Vaillant

Couleur Bulle

blog couleur-bulle.fr sabine vaillant

Teret (La Charge) – 2018 – Ognjen Glavonić
Images : Tatjana Krstevski
Serbe – 98 min
Drame
Serbie, France, Croatie, Iran, Qatar
Sortie nationale : 13 mars 2019

Non-Aligned Films

Cinéma Defacto, Kinorama, Three Gardens Films

Avec : Leon Lučev (Vlada), Pavle Čemerikić, Tamara Krcunović, Ivan Lučev, Igor Benčina, Radoje Čupić, Jovo Maksić, Stefan Trifunović, Tanja Pjevac, Ljubiša Miličić, Branko Perišić, Novak Bilbija

OGNJEN GLAVONIĆ – RÉALISATEUR
Né en 1985 à Pančevo en Yougoslavie. Ses courts-métrages ont été sélectionnés dans plus d’une cinquantaine de festivals internationaux. Il est le fondateur du Festival du Film de Pančevo.

2018 : Teret1er long-métragePrix de la Mise en Scène au Festival International du Film de Marrakech, Prix FIPRESCI pour le Meilleur Film ainsi qu’une Mention Spéciale du Jury International au Festival du Film de Cottbus (Allemagne), Prix du Meilleur Réalisateur au Festival International du Film de Pingyao (Chine).

2016 : Depth Two – Documentaire – Prix du Meilleur Film aux Festivals Dei Popoli (Italie), DokuFest (République du Kosovo), Message to Man (Russie), OpenCity Docs Fest (Londres), ZagrebDox (Croatie) et Kassel Dokfest (Allemagne).

2014 : Živan Makes a Punk Festival – 1er Documentaire – sélection auFestival International du Film de Rotterdam (CPH DOX) et au Festival International du Film Indépendant de Lisbonne

LEON LUČEV – ACTEUR ET RÉALISATEUR CROATE
Né en 1970 à Šibenik en Croatie, diplômé de l’Académie d’Art Dramatique, rejoint la troupe du ITD Theatre. Au cours des années 1997 à 2003, il joue sous la direction des plus prestigieux metteurs en scène tels que Tomi Janežič, Damir Zlatar Fray et Lukas Nola. Il a collaboré avec de nombreux réalisateurs tels que Hans-Christian Schmid, Jasmila Žbanić, Hrvoje Hribar, Srdan Golubović, Vinko Brešan, Lukas Nola, Angelina Jolie, Zrinko Ogresta, Branko Schmidt ou Janez Burger. Il apparaît dans de nombreux films croates et bosniaques et tient notamment le rôle masculin principal dans deux films de la réalisatrice Jasmila Žbanić, Sarajevo, mon amour (2006) et Le Choix de Luna (2008). De 2006 à 2014 il a également dirigé sa propre société de production Živa produkcija. Ses films ont été récompensés à Pula, Berlin, Sundance, Sarajevo, Bruxelles, Los Angeles et Jérusalem.

NOUR FILMS
Société de Distribution fondée par Patrick Sibourd en 2008 dont le siège est basé à Paris. Son objectif est de soutenir des projets et des films indépendants qui portent un regard engagé sur le monde en travaillant avec leurs réalisateurs et leurs producteurs. Sa ligne éditoriale est fondée sur l’exigence cinématographique, sur des histoires fortes et des sujets résolument nécessaires.

ON MENT TOUJOURS A CEUX QU’ON AIME DE SANDRINE DUMAS

On ment toujours à ceux qu'on aime Sandrine Dumas couleur-bulle.fr Sabine Vaillant

SYNOPSIS – ON MENT TOUJOURS A CEUX QU’ON AIME
Après avoir sabordé sa carrière de chanteuse, Jewell Stone vit à Paris d’un boulot de serveuse. Marie, sa grand-mère et unique famille, qui vit dans le Vermont, USA, débarque du jour au lendemain pour la voir. Mais comment l’accueillir quand Jewell lui raconte depuis si longtemps des bobards sur sa vie, son travail et ses amours ? D’une lettre à l’autre, elle s’est inventée une carrière qui marche, une vie avec Paul, et même une fille, Ruby.

Mais comme dit un proverbe italien, le mensonge a les jambes courtes !

On ment toujours à ceux qu'on aime couleur-bulle.fr Sabine Vaillant

Monia Chokri (Jewell Stone) – On ment toujours à ceux qu’on aime – 2019 – Sandrine Dumas  – ©DEAN MEDIAS

 

-On ment toujours à ceux qu’on aime Sandrine Dumas
Quand Marie décide de quitter le Vermont pour rendre visite à Paris à Jewell, sa petite-fille, c’est la panique à bord pour Jewell.

On ment toujours à ceux qu'on aime Sandrine Dumas couleur-bulle.fr Sabine Vaillant

On ment toujours à ceux qu’on aime – 2019 – Sandrine Dumas

©DEAN MEDIAS

Elle doit s’extraire du monde imaginaire où elle s’était construit une vie avec Paul et Ruby leur fille, pour préserver les illusions de sa grand-mère.
Impossible ! Trop de ce qui faisait sa vie de chanteuse d’hier la colonise encore. Elle tente un dernier coup de poker en s’embarquant dans un road-movie.

On ment toujours à ceux qu'on aine Sandrine Dumas couleur-bulle.fr Sabine Vaillant

Marthe Keller (Louise) et Fionnula Flanagan (Mary) – On ment toujours à ceux qu’on aime – 2019 – Sandrine Dumas
©DEAN MEDIAS

Au delà du champ des possibles de son imagination, existe Jewell et c’est un rendez-vous avec elle-même dans l’espace-temps du voyage qui la happe malgré elle.

On ment toujours à ceux qu'on aime Sandrine Dumas couleur-bulle.fr Sabine Vaillant

Jérémie Elkaïm (Paul) et Monia Chokri (Jewell Stone) On ment toujours à ceux qu’on aime– 2019 – Sandrine Dumas – ©DEAN MEDIAS

On ment toujours à ceux qu’on aime, un film sympa avec quelques brefs instants de flottements.

  • On ment toujours à ceux qu’on aime – 2019 – Sandrine Dumas
    France – 90 min
    Scénaristes : Sandrine Dumas, Hélène Angel, Nathalie Reyes
    Musique originale : Delphine Ciampi
    Adapté deLa Valse des affluents, roman deThéo Hakola
    Sortie nationale : 6 mars 2019

Avec la participation du Centre Nationale de la Cinématographie et de l’Image animée.

Avec : Monia Chokri(Jewell Stone),Marthe Keller (Louise), Fionnula Flanagan(Mary), Jérémie Elkaïm (Paul)

Sabine Vaillant

Couleur Bulle

blog couleur-bulle.fr sabine vaillant

SANDRINE DUMAS
Actrice – Réalisatrice – Productrice

-Films co -produit avec Pio & Co
2018 : Ma nudité ne sert à rien – Marine de Van
2018 : Maya – Mia Hansen-Love
2016 : Le bois dont les rêves sont faits – Claire Simon
2016 : Editeur – Paul Otchakovsky-Laurens

– 2015 : réalise et produit Nostos (84mn) documentaire (Sélectionné au Festival documentaire de Thessalonique 2016, 2eme Prix du Jury et prix de la critique et de la photo, au Festival de Chalkida 2016).
2010 : réalise et co produit L’invention des jours heureux (26mn) avec Katia Golubeva et Yanan Li. (Prix du Public Festival de Créteil 2011 et la Prime à la qualité du CNC. Festival de Busan, Corée).
2005 : Love Letters avec Anouk Aimée et Philippe Noiret puis Jacques Weber (Globe de Cristal 2006 de la meilleure pièce) et Transatlantic Affairs avec Marie-France Pisier à New-York.
2004 : Mise en scène au théâtre Chère Maître, avec Marie-France Pisier, Thierry Fortineau, André Marcon, Renaud Pion.
2003 : Le garde du corps – court-métrage avec Morgane Montoriol et Martin Buisson. (Mention spéciale du jury au Festival de Berlin 2004, Prix du public de Digne les Bains et la Prime à la qualité du CNC. Sélectionné au Festival de Créteil, Festival de Rome.)

MONIA CHOKRI
Actrice et réalisatrice.

Révélée par Les amours imaginaires de Xavier Dolan, elle a ensuite joué dans une trentaine de longs métrage au Québec, en France et en Belgique sous la direction, notamment, de Morgan Simon, Katell Quillévéré, Robin Aubert et Claire Devers.
En 2013, elle présente son premier court métrage Quelqu’un d’extraordinaire qui remporte plusieurs prix dont un à Locarno, le Jutra du meilleur court métrage et le Grand Prix de SXSW. Son premier long métrage La femme de mon frère sortira en 2019.

JEAN-MAX CAUSSE, CARTE BLANCHE A LA CINEMATHEQUE 1ER-3 MARS 2019

 

Affiche week-end avec Jean-Max Causse La Cinémathèque couleur-bulle.fr Sabine Vaillant

Bienvenue chez toi ! ont lancé Frédéric Bonnaud et Jean-François Rauger à Jean-Max Causse fils spirituel de Henri Langlois, ce 1er mars à La Cinémathèque française. Soulignant l’expertise en matière de films américains et de la période Mai 68 de cet exploitant et distributeur, grande figure de la cinéphilie parisienne depuis plus de cinquante ans.

Jean-Max Causse couleur-bulle.fr

Jean-Max CausseLa Cinémathèque française1er mars 2019

A l’Action Christine d’abord, il a présenté en France Le Crime était presque parfait en  3D, fait venir Douglas Sirk pour la reprise de Mirage de la vie, la ressortie française de The Shop Around the Corner -1940 inédit de Lubitsch, puis la découverte du plus beau des Peckinpah, Pat Garrett et Billy le Kid, tel qu’il avait été conçu.

Aujourd’hui, à la Filmothèque, Jean-Max Causse continue d’exercer son grand talent de programmateur à l’usage des nouvelles générations de cinéphiles, avec son fils François.

Jean-Max Causse a présenté Le Franc-Tireur, son film et celui de Roger Taverne, interdit pendant 30 ans, qui ressortira à l’orée de l’été 2019. 

Ainsi que deux courts-métrages.
-L’un, noir et blanc, Cinéma – 2019 – Jean-Max Causse, avec Jean-Max Causse, Jingxiang Li, Edwy Plenel . C’est un hommage à Truffaut, Chabrol, Langlois et Morisson en forme de  ballade photographique au Père Lachaise, avec une jeune actrice chinoise qui vient visiter Jean-Max Causse pour la première fois et doit reprendre son avion le soir même.

-L’autre en couleur, Misako – 2004 -Lisa Bresner histoire d’une jeune-femme en rupture amoureuse, habitée par des idées de suicide. Elle tente de conjurer ses idées noires en faisant le vœu de traverser cinq ponts sans parler pour rencontrer le fantôme d’Inda Song.

Affiche Le franc-tirreur Jean-Max Causse couleur-bulle.fr

-SYNOPSIS LE FRANC-TIREUR
Le 21 juillet 1944, le plateau du Vercors est investi par les troupes allemandes qui ont décidé de le nettoyer des francs-tireurs qui s’y sont réfugiés. Michel Perrat, est venu rendre visite à sa grand-mère, mais le village est attaqué.

Le Franc-tireur Jean-Max Causse Roger Taverne couleur-bulle.fr Sabine Vaillant

Le Franc-Tireur – 1972 – Jean-Max Causse et Roger Taverne

-Le Franc-Tireur – 1972 – Jean-Max Causse et Roger Taverne

Michel Perrat est entrainé dans une longue traque dans un groupe de maquisards fuyant l’offensive allemande de l’été 1944 dans le splendide décors du massif du Vercors. Les troupes allemandes bloquent les trois accès possibles, obligeant les Maquisards à monter. Pris au piège, les Maquisards espèrent en vain l’aide des alliés.

Le Franc-Tireur un sujet historique, excellent film, à voir absolument.

  • Le Franc-Tireur – 1972 – Jean-Max Causse et Roger Taverne

France 1972 – 75 min

Avec : Philippe Léotard ( Michel Perrat), Estella Blain (sœur du fermier), Roger Lumont (P’tit Louis), Roger Riffard (Facteur), Robert Dadiès (Le lieutenant), Maurice Travail (Marcellin), Lucien Hubert (Le père Rameau).

Pour sa Carte Blanche , Jean-Max Causse présente 8 films dont :

au coeur de l'orage Jean-Paul Le Chanois

Au cœur de l’orage – 1944 – Jean-Paul Le Chanois – France – 84 min

 

Barabbas Richard Fleischer couleur-bulle.fr Sabine Vaillant

Barabbas – 1961 – Richard Fleischer – Italie – 85 min

La nuit de Saint-Germain -des - Prés Bob Swaim couleur-bulle.fr Sabine Vaillant

La Nuit de Saint-Germain- Des- Près – 1977 – Bob Swaim– 95 min

Un Roi sans divertissement François Leterrier couleur-bulle.fr Sabine Vaillant

Un Roi sans divertissement – 1963 – François Leterrier

d’après Jean Giono – 87 min

Sabine Vaillant
Couleur Bulle

blog couleur-bulle.fr sabine vaillant

UN WEEK-END AVEC JEAN-MAX CAUSSE 1er-3 MARS 2019 

LA CINÉMATHÈQUE FRANÇAISE
51, rue de Bercy 75012 Paris
http://www.cinematheque

 

 

 

 

ERICH VON STROHEIM GÉNIE DU CINÉMA AUX AILES BRISÉES

Von Stroheim La Cinémathèque couleur-bulle.fr Sabine Vaillant

La Cinémathèque française déroule son tapis rouge à Erich von Stroheim, « … l’un des plus grands réalisateurs de tous les temps, tyran et martyre, un insupportable génie au talent démesuré. » (1). Avec en ouverture de cette rétrospective le charme vénéneux de Folies de femmes en un ciné-concert remarquable du groupe lituanien Sheep Got Waxed.

Sheep Got Waxed Sabine Vaillant

Sheep Got Waxed Cinémathèque française – 27 février 2019

 

ERICH VON STROHEIM 1885-1957
Erich Oswald Stroheim naît à Vienne en 1885, émigre aux États-Unis en 1909 où il exerce toutes sortes de métiers. En 1914 il arrive à Hollywood devient acteur Naissance d’une nation de Griffit.

Maris aveugles Von Stroheim couleur-bulle.fr Sabine Vaillant

Maris aveugles – 2019 – Erich von Stroheim

En 2019, il réalise son premier long-métrage : Maris aveugles, très chargé en symboles sexuels, qui connaît un succès phénoménal. Puis Le Passe-partout -1920, disparu, racontait le monde de la mode et de la Comédie-Française. Avec Folies de femmes -1922 von Stroheim atteint un sommet de son talent par la sophistication de sa mise en scène. Malgré cela, en désaccord avec le producteur Irving Thalberg, Erich von Stroheim devient le premier réalisateur licencié par un studio, et ce seulement après cinq semaines de tournage. Merry-Go-Round-1923 sera finalement signé par Rupert Julian.

Les Rapaces Von Stroheim couleur-bulle.fr Sabine VaillantRapaces -1924 – Erich von Stroheim

Il mène ensuite le projet colossal des Rapaces -1924, tournant dans les conditions extrêmes de La Vallée de la Mort (San Francisco) proposant une version de six heures exploitable en deux parties, aujourd’hui perdue. Le studio opérera des coupes drastiques pour parvenir à une version de deux heures. La critique qualifiera le film de « putride », laissant derrière lui un gouffre financier.

Les Rapaces Rreconstitution Von Stroheim couleur-bulle.fr Sabine Vaillant

Rapaces -1924 –Reconstitution – Erich von Stroheim

Ce qui n’empêchera pas Les Rapaces d’accéder depuis les années 1950 au cercle des plus grands chefs-d’œuvre de l’histoire du cinéma.

La Veuve joyeuse Von Stroheim couleur-bulle.fr sabine Vaillant

La Veuve joyeuse – 1925 – Erich von Stroheim

La Veuve joyeuse 1925 lui vaut les attaques des défenseurs des bonnes mœurs. Il quittera le studio avant la fin du montage.

La Symphonie nuptiale Von Stroheim couleur-bulle.fr

Symphonie nuptiale – 1928 – Erich von Stroheim

Symphonie nuptiale – 1928 où il incarne le prince Nicki von Wildeliebe-Rauffenburg, aristocrate décadent, sensuel, féru de beuveries et orgies, film mutilé par les producteurs de la Paramount. En 1953 une nouvelle version, proche de son projet d’origine, est réalisée avec l’aide de la monteuse Renée Lichtig.

Suite à son limogeage par les producteurs de Queen Kelly -1932 avec Gloria Swanson, il abandonne la réalisation et se consacre à sa carrière d ‘acteur avec deux films remarqués : La Grande illusion – 1937 – Jean Renoir – 1937 et Sunset Boulevard – 1950 Billy Wilder.

Folies de femmes Von Stroheim couleur-bulle.fr Sabine Vaillant

– Synopsis Folies de femmes -1922
Trois aventuriers s’installent à Monte-Carlo et trafiquent ensemble de la fausse monnaie pour gagner au jeu. Parmi eux, un faux aristocrate russe tente de séduire la femme de l’ambassadeur des États-Unis.


Folies de femmes Von Stroheim couleur-bulle.fr Sabine Vaillant

Folies de femmes -1922 – Erich von Stroheim

 

– Folies de femmes -1922 – Erich von Stroheim
Un faux comte russe séduit la femme d’un diplomate américain en visite à Monte Carlo avec l’aide de ses deux « cousines », deux fausses princesses, dans une relation équivoque, mêlant grand-luxe, décadence, dans un climat très particulier superbement mis en musique ce 27 février par le groupe Sheep Got Waxed au saxo, à la guitare et à la batterie.
Folies de femmes est le premier film dont le budget a dépassé un million de dollars, dont une grande part pour la reconstitution de la place centrale de Monte Carlo, dans laquelle il fait évoluer moult figurants.

Folies de femmes un film de Erich von Stroheim, à l’orée du parlant, à voir absolument.

  • Folies de femmes -1922 – Erich von Stroheim
    Américain – 1h 57min

Avec :  Maude George (Son Altesse Olga Petchnikoff) , Mae Busch, (La Princesse Eva Petchnikoff)  Rudolph Christians (Andrew J. Hughes), Miss Dupont (Helen Hughes), Erich von Stroheim (Le Comte Wladislas Sergius Karamzi)

Prenez le temps de découvrir Erich von Stroheim réalisateur le plus ambitieux et le plus extrême du cinéma hollywoodien muet, dans toutes ses dimensions, à La Cinémathèque française jusqu’au 10 mars.

(1) Gabriela Trujillo

Sabine Vaillant
Couleur Bulle

blog couleur-bulle.fr sabine vaillant

LA CINÉMATHÈQUE FRANÇAISE
51, rue de Bercy 75012 Paris
http://www.cinematheque

Erich Von Stroheim

« Erich von Stroheim, la mort et les masques » – Jeudi 28 février
Conférence d’Hervé Aubron
Majordome des fantômes du muet dans Sunset Boulevard, Erich von Stroheim cultive toujours, en tant qu’acteur et personnage, une raideur cadavérique. Ses propres films (ou plutôt leurs dépouilles mutilées par les studios) allient l’artifice figé et la charogne, entre masques mortuaires et orgie nécrophage. Von Stroheim n’aurait-il pas toujours été un mort-vivant, nous parlant de profundis ?

Critique de cinéma et rédacteur en chef du Nouveau Magazine littéraire, Hervé Aubron enseigne le cinéma à l’université Paris 3 Sorbonne Nouvelle. Il a entre autres signé des essais sur David Lynch, Werner Herzog et les studios Pixar.

SHEHERAZADE DE JEAN-BERNARD MARLIN CESAR DU MEILLEUR PREMIER FILM, DU MEILLEUR ESPOIR MASCULIN ET DU MEILLEUR ESPOIR FEMININ

  Shéhérazade Jean-Bernard Marlin couleur-bulle.fr Sabine Vaillant

SYNOPSIS SHÉHÉRAZADE Zachary, 17 ans, sort de prison. Rejeté par sa mère, il traîne dans les quartiers populaires de Marseille. C’est là qu’il rencontre Shéhérazade.

PRIX JEAN VIGO 2018 : JEAN-FRANÇOIS STEVENIN : VIGO D’HONNEUR , GUILLAUME BRAC : L’AMIE DU DIMANCHE COURT-METRAGE, EX ÆQUO LONGS MÉTRAGES :  JEAN-BERNARD MARLIN : SHÉHÉRAZADE  ET YANN GONZALEZ : UN COUTEAU DANS LE CŒUR

Shéhérazade – 2018 – Jean-Bernard Marlin – 109 min FRANCE – 2018 – COULEUR

Sortie nationale : 5 septembre 2018

AVEC : DYLAN ROBERT ET KENZA FORTAS

Sabine Vaillant

Couleur Bulle

blog couleur-bulle.fr sabine vaillant

ESCAPE GAME UN FILM DE ADAM ROBITEL

Affiche Escape Game Adam Robitel couleur-bulle.fr Sabine Vaillant

 

Escape Game Adam Robitel couleur-bulle.fr sabine Vaillant

Escape Game -2019 – Adam Robitel 

Six personnes se retrouvent embarquées dans un escape game plus vrai que nature qui va vite les exposer à la mort. Seule leur intelligence leur permettra de survivre.

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

  • Escape Game -2019 – Adam Robitel

Américain, Sud-Africain – 1h39 

Sortie nationale : 27 février 2019

Avec : Taylor Russell (Zoey Davis), Logan Miller ( Ben Miller), Deborah Ann Woll (Amanda Harper), Tyler Labine (Mike Nolan) , Jay Ellis (Jason Walker), Nik Dodani (Danny Kahn) , Yorick van Wageningen (Game Master Woo Tan Yu), Kenneth Fok (Détective), Adam Robitel (Gabe), Jessica Sutton (Alison) , Jamie-Lee Money (Rosa).

 

Sabine Vaillant

Couleur Bulle

blog couleur-bulle.fr sabine vaillant

  • FESTIVAL GÉRARDMER À PARIS REPRISE DE LA COMPÉTITION DE LA 26 ÈME  ÉDITION

6 – 10  février 2019

LA CINÉMATHÈQUE FRANÇAISE

51, rue de Bercy 75012 Paris

http://www.cinematheque.

« PEU M’IMPORTE SI L’HISTOIRE NOUS CONSIDÈRE COMME DES BARBARES » DE RADU JUDE


Peu m'importe si l'histoire nous considère comme des barbares Radu Jude couleur-bulle.fr Sabine Vaillant

 

 

 

 

 

 

SYNOPSIS « PEU M’IMPORTE SI L’HISTOIRE NOUS CONSIDÈRE COMME DES BARBARES » – RADU JUDE

En 1941, l’armée roumaine a massacré 20 000 Juifs à Odessa. De nos jours, une jeune metteuse en scène veut retranscrire cet épisode douloureux par une reconstitution militaire, dans le cadre d’un événement public. La mise en scène sera-t-elle possible ?

• « Peu m’importe si l’histoire nous considère comme des Barbares » est une phrase prononcée par Mihai Antonescu au Conseil des Ministres en juin 1941, dans une intervention lors de laquelle il proposait « l’affranchissement ethnique » et « la purification de notre peuple », tout en justifiant idéologiquement le carnage mené à bien par l’armée roumaine à Odessa à l’automne de la même année.

Peu m'importe si l'histoire nous considère comme des barbares Radu Jude couleur-bulle.fr Sabine Vaillant

« Peu m’importe si l’histoire nous considère comme des Barbares » – 2018 – Radu Jude

• « Peu m’importe si l’histoire nous considère comme des Barbares » – 2018 – Radu Jude

Iona Iacob (Mariana) – « Peu m’importe si l’histoire nous considère comme des Barbares » – 2018 – Radu Jude

Mariana Marin une jeune metteuse se scène monte un spectacle grand-public avec des figurants sur le massacre des juifs à Odessa en 1941. Le Maréchal Antonescu ordonna alors au nom de l’intégrité du peuple roumain le massacre de centaines de milliers de Juifs et de Tsiganes au début de la Seconde Guerre mondiale. Mariana déploie toute son énergie pour diriger les figurants dont une partie a des idées très tranchées sur le passé et sa mise en scène.

Peu m'importe si l'histoire nous considère comme des barbares - Radu Jude - couleur-bulle.fr Sabine Vaillant

« Peu m’importe si l’histoire nous considère comme des Barbares » – 2018 – Radu Jude

Elle doit aussi ferrailler avec le représentant de la mairie dont le cahier des charges s’appuie sur un spectacle à la gloire de la nation. Mariana argumente avec les mots des historiens, philosophes, écrivains, poètes. Rentrée chez elle Mariana lit, se relaxe et réfléchit dans sa baignoire, retrouve son amant.

« Peu m’importe si l’histoire nous considère comme des Barbares » – 2018 – Radu Jude

En creux de son travail d’artiste qui veut faire entendre les dissonances face à l’Histoire officielle, de la solitude qui en découle, se joue sa relation aux hommes, à son amant, sur fond de livres. « Peu m’importe si l’histoire nous considère comme des barbares », un film qui interroge les fractures mémorielles, interpelle sur l’œuvre de l’artiste, le pouvoir de l’art et le rapport au vrai. Un film à voir.

 • « Peu m’importe si l’histoire nous considère comme des barbares » – 2018 – Radu Jude
Roumanie/France/Allemagne – 2018 – 120 min
Scénario et réalisation : Radu Jude
Direction de la photographie : Marius Panduru
Montage : Catalin Cristutiu
Météore Film

Sortie nationale : 20 février 2019


Avec : Iona Iacob
(Mariana), Alexandre Dabija (Movilă), Alex Bogdan (Traian), Ilinca Manolache (Oltea), Serban Pavlu (Stefan), Ion Rizea (Alexianu), Claudia Ieremia (Vice-mayor)…

Sabine Vaillant

Couleur Bulle

blog couleur-bulle.fr sabine vaillant

 

RADU JUDE – REALISATEUR 

Né en Roumanie en 1977, diplômé en réalisation de l’Université des Médias à Bucarest. Son premier long métrage, La Fille la plus heureuse du monde  (Cea mai fericită fată din lume), remporte le prix CICAE à Berlin en 2009.

FILMOGRAPHIE

2006 : Alexandra (CM)
2006 : The Tube with a Hat (Lampa cu căciulă, CM)
2007 : In the Morning (Dimineața, CM)
2009 : La Fille la plus heureuse du monde (Cea mai fericită fată din lume)
2012 : Papa vient dimanche (Toata lumea din familia noastra)
2013 : O umbră de nor
2014 : It Can Pass Through The Wall (Trece și prin perete, CM)
2015 : Aferim! – Ours d’argent de la meilleure mise en scène
2016 : Inimi cicatrizate (Cœurs cicatrisés) Les Scènes de la vie conjugale d’Ingmar Berg – Théâtre National Timisoara

2017 : Dead Nation

 •  « La tentative de représenter un événement historique, surtout s’il est abominable, est dès le début vouée à l’échec. Ce sera toujours quelque chose en dehors de l’expérience réelle. En pensant à cet épisode hon- teux de l’histoire de mon pays, j’ai tout de suite compris qu’on ne pouvait pas le représenter sans le rendre banal, et c’est donc cette banalisation qui est devenue le véritable sujet du film. Et une nouvelle question a émergé : quelles sont vraiment les limites de la représentation ? La réponse appartient à chaque spectateur, tout ce que je peux espérer, c’est que ce problème sera bien posé et de manière complexe ».

Radu Jude (Festival indépendance et création, Octobre 2018)

MIHAI ANTONESCU

Mihai Antonescu, le 18 novembre 1904 à Nucet et mort le 1er juin 1946 à Jilava, est un avocat et homme politique roumain. Il est vice-président du Conseil du Royaume de Roumanie de 1941 à 1944, dans le gouvernement dirigé par Ion Antonescu. Mihai Antonescu occupe une grande responsabilité dans les affaires intérieures, le renforcement des liens avec l’Allemagne nazie et la déportation des Juifs. À compter du 1er janvier 1943, il assume également le ministère des Affaires étrangères. Après la Seconde Guerre mondiale, il est ramené en Roumanie et traduit devant le «Tribunal du peuple» de Bucarest qui le condamne à mort le 17 mai 1946 pour crimes «contre la paix, contre le peuple roumain, les peuples de la Russie soviétique, les Juifs, les gitans et autre crimes de guerre », pour avoir provoqué la mort de 500 000 militaires et civils dans la guerre et pour la déportation ou l’exécution de près de 300 000 juifs roumains ou ukrainiens et 15 000 gitans. Il est fusillé le 1er juin suivan

DANS LA TERRIBLE JUNGLE DE OMBLINE LEY ET CAROLINE CAPELLE

Dans La Terrible Jungle Ombline Ley Caroline Capelle couleur-bulle.fr Sabine Vaillant

 

  • SYNOPSIS DANS LA TERRIBLE JUNGLE

Dans La Terrible Jungle réunit tous les ingrédients d’un bon blockbuster d’auteur : un super héros, des cascades, un peu de sensualité mais pas trop, un jeune en fauteuil roulant turbo speed, des adolescents en ébullition, une fille populaire, un groupe de rock et quelques lapins pour les amateurs de nature… Normalement tout y est. S’il manque des choses, faites en part aux réalisatrices, elles le mettront dans le prochain film.

  • Dans La Terrible Jungle – Ombline Ley &Caroline Capelle

Dans la terrible jungle Caroline Capelle Ombline Ley

Dans La Terrible Jungle – 2018 – Caroline Capelle & Ombline Ley 

Le bleu du ciel piqueté d’étoiles, dessous un ado se relaxe sur un matelas à eau que bouge l’accompagnante signifiant sa présence à ce qu’il vit. La boite à générer les ambiances tombe en panne de piles, stoppant la séance. Dehors de petits bâtiments de plein pied frissonnent dans leur écrin de verdure. Des ados passent, seuls, en groupe, ils vont viennent, des adultes traversent l’espace de leur quotidien à La Pépinière, Institut médico-éducatif. Là où Léa, Médéric, Valentin, Ophélie, Émeline et les autres vivent leur adolescence particulière, décalée par rapport à la norme avec leurs éducateurs, dans un domaine entouré de mur, fermé au monde.

Dans la terrible jungle Ombline Ley Caroline Capelle couleur-bulle.fr Sabine Vaillant

Dans La Terrible Jungle – 2018 – Caroline Capelle & Ombline Ley

Après le rappel des règles de sécurité, avec Eric, en bleu de travail, casqués, ils s’initient à l’entretien des jardins dans l’atelier Espace vert, ou bien avec un autre ils partent à la recherche d’une fuite d’eau dans les méandres des tuyaux du sous sol, ou apprennent à se présenter au téléphone. Ils se retrouvent surtout à l’atelier Musique où se réveillent leurs talents. La musique voyage, s’invite jusque dans la séance piscine, avec l’eau support du corps et musicienne à plein temps.

Dans la terrible jungle Caroline Capelle Ombline Ley couleur-bulle.fr Sabine Vaillant

Alexis – Dans La Terrible Jungle– 2018 – Caroline Capelle & Ombline Ley 

Entre ou après leurs activités, dans leurs chambres, dans les espaces communs ils écoutent, chantent, bougent sur la musique, cohabitent, se racontent aussi, entrouvrent leurs univers, s’interrogent sur l’avenir, l’adéquation de leurs désirs avec la vie à l’extérieur. Le temps d’une année et demi sous l’œil de la caméra, ils vivent leurs histoires d’ado, les joies des uns et les peines des autres, dans le regard bienveillant de leurs éducateurs. Léa a l’étonnante voix, voudrait devenir réalisatrice, Médéric voix off du film écrit une histoire, Alexis aime se déguiser et incarne le super héros de l’histoire de Médéric, Valentin questionne, Ophélie est musique, Gaël danse mais peut aussi être pris dans une crise impressionnante.

Ophélie – Dans La Terrible Jungle– 2018 – Caroline Capelle & Ombline Ley 

Dans La Terrible Jungle, premier long métrage de Ombline Ley et Caroline Capelle, dans les pas d’une aventure, née d’une rencontre avec les ados de la Pépinière dans un espace filmique ouvert où naissent comme des pop-ups naturelles : les interactions, la musique, les questionnements, le quotidien, les joies, les peines, de leurs vies.

Dans La Terrible Jungle une invitation à un cheminement dans un monde inconnu guidé par Alexis, Gaël, Léa, Médéric, Ophélie,Valentin. Un film documentaire très attachant, à voir absolument.

Dans la terrible jungle Caroline Capelle Ombline Ley couleur-bulle.fr Sabine Vaillant

Gaël  – Dans La Terrible Jungle– 2018 – Caroline Capelle & Ombline Ley 

Sabine Vaillant

Couleur Bulle

blog couleur-bulle.fr sabine vaillant

  • Dans La Terrible Jungle – 2018 Ombline Ley &Caroline Capelle

France – 88 min

Montage : Céline Perreard

Son : Mathieu Farnarier & Betsy Zbiegiel

Musique originale : Sébastien Pons & Studio Urgence

Sortie nationale : 13 février 2019

Production  : Macalubs Films – Anne-Catherine Witt

Coproduction : Embûches, Le Fresnoy , L’Espace Croisé

Acacias Films

 

Avec la participation : Fonds d’aide à l’innovation audiovisuelle, Centre national du cinéma et de l’image animée, Brouillon d’un rêve de la Scam et du dispositif La Culture avec la copie Privée.

  •  RÉALISATRICES

Caroline Capelle Ombline Ley couleur-bulle.fr Sabine Vaillant

Caroline Capelle & Ombline Ley 

-OMBLINE LEY

Ombline LEY, artiste plasticienne et réalisatrice, née en 1988 aux Lilas, vit et travaille à Paris. Elle étudie la théorie du cinéma à l’Université de la Sorbonne-Nouvelle puis aux Arts Décoratifs de Paris, en section photo/vidéo, dont elle est diplômée en 2014, et passe une année à la TAIK School of Photography, à Helsinki en Finlande. En 2015, son court-métrage documentaire CAVERNICOLE gagne le prix du meilleur film dans sa catégorie au festival Bogoshorts en Colombie.

-CAROLINE CAPELLE

Caroline CAPELLE, photographe et réalisatrice, née en 1988 à Calais, vit et travaille à Paris. Elle a suivi un cursus nouveaux médias à la Faculté de Paris 8, puis à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs (photo/vidéo) où elle réalise ses deux premiers court-métrages ET PUIS TOUT PASSE et AVEC MANON. Elle sort diplômée en juin 2014.

Depuis 2014, Caroline Capelle et Ombline Ley sont co-programmatrices pour le cycle Les Séances# (Collectif Nou).

LES RECRUES, PREMIER FILM DE BERNARDO BERTOLUCCI : VERSION RESTAURÉE

Affiche Les recrues Bernardo Bertolucci couleur-bulle.fr Sabine Vaillant

 

  • SYNOPSIS LES RECRUES

Une prostituée a été tuée dans un parc romain. La police interroge toutes les personnes présentes dans le parc cette nuit-là. Parmi elles, se trouve l’assassin…

Les Recrues Bertolucci couleur-bulle.fr Sabine Vaillant

Les Recrues 1962 – Bernardo Bertolucci

  • Les Recrues – 1962– Bernardo Bertolucci

Dans le petit matin un jeune homme descend insouciant de la colline pour rejoindre le centre de Rome. Lui et les différents suspects du meurtre d’une femme assassinée de nuit sur son lieu de prostitution le long du Tibre : un petit voleur de sacs à l’arrachée, un maquereau, un jeune soldat calabrais, un serveur de Milan et deux jeunes garçons à la recherche d’argent pour acheter un dîner à leurs petites amies, vont être tour à tour interrogés par un carabinier hors champ.

Les Recrues Bertolucci couleur-bulle.fr Sabine Vaillant

Les Recrues1962– Bernado Bertolucci

Produisant  pour chacun d’eux de longs flash-backs, du jour et de la nuit du meurtre sordide, avec le même plan inaugural  où la femme prostituée se lève, prend un café et regarde par delà une baie vitrée sous la pluie,avant de partir à la recherche de clients dans un parc près du Tibre.

Les Recrues Bertolucci couleur-bulle.fr Sabine Vaillant

Les Recrues1962– Bernardo Bertolucci

Le réalisateur s’attarde sur les visages, explore les paysages, dans un mouvement sentimental, une poétisation du réel.

Les Recrues Bertolucci couleur-bulle.fr Sabine VaillantLes Recrues 1962– Bernardo Bertolucci

Les Recrues , premier film de Bernardo Bertolucci, révèle la naissance et le talent d’un grand cinéaste qui a marqué le paysage cinématographique pendant plus de 50 ans.

Sabine Vaillant

Couleur Bulle

blog couleur-bulle.fr sabine vaillant

  • Les Recrues (La Commare Secca) – 1962– Bernardo Bertolucci

Italie- 1 h 33 – Noir et blanc

Musique : Carlo Rustichelli, Piero Piccioni

D’après Paolo Pasolini

Sortie nationale version restaurée : 13 février 2019

Les films du Camelia

Avec : Francesco Ruiu (Canticchia), Giancarlo de Rosa (Nino), Vincenzo Ciccora (le maire), Allen Midgette (Teodoro) , Alfredo Leggi (Bostelli), Lorenza Benedetti ( Milly), Carlotta Barilli (Serenella), Gabriella Giorgelli ( Esperia).

  • BERNARDO BERTOLUCCI (1941 – 2018)

Fils aîné du poète et essayiste Attilio Bertolucci. Sa famille s’installe à Rome. Attilio Bertolucci rencontre Pasolini, poète et romancier renommé. Ils deviennent amis.

Bernardo Bertolucci voyage à Paris, fréquente la Cinémathèque de Henri Langlois. Il devient assistant réalisateur dans Accattone, premier long métrage de Pasolini, dont il dira « c’était comme être présent à la naissance du cinéma ».

Les Recrues, dévoilé au festival du film de Venise, est sa première œuvre, adaptée d’une histoire de Pasolini. Ce dernier choisit de se consacrer à Mama Roma et demande à Bernardo Bertolucci d’en écrire le scénario dont le producteur Antonio Cervi, impressionné par le succès d’Attacone , en avait acquis les droits.

Bertolucci entame le scénario avec Sergio Citi (collaborateur de Pasolini) dont il se voit confier la réalisation par Antonio Cervi, devenant à 21 ans le plus jeune réalisateur de l’histoire du cinéma italien.